dimanche 20 avril 2014

Truc qui sera fleuri

Voici le dernier avatar d'un projet que je dois bien trainer depuis 2007 : une veste avec des pavots et feuillages appliqués. Cette fois-ci, après des échecs au tricot, j'essaie au crochet, avec du Cotton Light de Drops (DK, 50% coton, 50% polyester, 105m/50g) coloris 13 (violet) et un crochet 4mm. Des marqueurs (ceux qui ressemblent à des épingles de sûreté en plastique sont tops) sont très utiles. Je vais faire un genre de tuto en images.

Première chose : ici un échantillon est nécessaire mais l'échantillon proprement dit ne l'est pas. Je m'explique : il faut faire un échantillon assez grand (10 cm est un minimum, le double c'est mieux, en demi-brides car c'est le point qui sera utilisé) que l'on va laver et suspendre lesté avec des pinces à linge et mesurer avant et après lavage pour vérifier que le tissu crocheté ne bouge pas après lavage et sous son propre poids, ou pour savoir comment compenser si malheureusement il bouge. Mais ça s'arrête là. Si vous connaissez le comportement d'un fil parce que vous l'avez déjà utilisé, vous pouvez vous dispenser de cette étape. En effet, le nombre de mailles et de rangs exact importe peu puisque l'on va mesurer et tester in situ tout au long de l'ouvrage. Car j'ai remarqué que l'échantillon est beaucoup plus sensible à la tension au crochet qu'au tricot...en tout cas pour moi :) De fait, la tension sur un carré d'échantillon, même grand, et sur l'ouvrage grandeur nature n'est jamais la même, et même, il suffit d'être un peu stressée ou détendue pour que ça se modifie au sein de l'ouvrage. l'échantillon mesuré est donc bien peu significatif et ne peut servir qu'à tester le comportement de tel fil dans tel point. Mesurer constamment et corriger au cas par cas donne bien plus souvent un résultat positif que suivre aveuglément un échantillon illusoire.Si je donne des nombres de mailles, sauf quelques cas ponctuels, c'est donc juste pour donner une idée, un ordre de grandeur. Mais gardez à l'esprit que je fais une grande taille!

20/04/2014 08h15 : Humbles débuts, les rangs raccourcis pour la pente des épaules (comme d'habitude, je fais un topdown sans coutures avec manches montées); j'ai fait une largeur de dos en crochetant une double chaînette (vous pouvez faire aussi des demi-brides sans chaînette de fondation si vous savez les faire, car il est plus facile de mesurer la bonne longueur que sur une chaînette; en tout cas on évite la chaînette toujours trop serrée qui cache une longueur de crochet plus grande que prévue, ce qu'il faut éviter à tout prix puisqu'on n'a pas d'échantillon). 40 cm, ce qui est assez standard, sur une grande taille ça donnera la largeur de dos juste et sur une taille plus petite ça donnera un gilet avec de l'aisance positive; soit 44demi-brides avec ma tension (attention, ne pas faire d'échantillon ne veut pas dire qu'on ne prête pas attention au nombre de mailles; il faudra s'en souvenir, ça va servir plus tard); cela dit, si vous pouvez mesurer votre largeur de dos et décider si vous voulez de l'aisance (je n'en met jamais aux épaules, j'ai l'impression que ça fait visuellement des épaules tombantes) ce sera bien sûr beaucoup mieux :


Voici le diagramme des rangs raccourcis; il est fait de façon à ne pas couper le fil car je ne suis pas sûre de finir ce projet et je voudrais récupérer le plus possible de fil encore utilisable, donc il y a beaucoup de mailles coulées. Mais on peut le faire en crochetant seulement les demi brides  plus une maille serrée et une maille coulée aux extrémités des rangs (pour éviter d'avoir des escaliers abrupts et obtenir une pente douce à la place) et en cassant le fil à chaque rang, ce qui est plus propre, mais le fil est irrécupérable. En fait, on fait un rang entier puis on commence et termine les rangs 2à4cm  de moins vers l'intérieur du travail à chaque rang (soit ici 4 mailles de chaque côté) (plus votre incrément est petit, plus vous aurez des épaules pentues. Donc allez plutôt vers 4cm pour des épaules carrées et 2cm pour des épaules tombantes. Dans le doute, moyennez ;) ); continuez jusqu'à avoir un rang central qui fait 1/3 de la largeur du dos ou juste un peu plus. Arrivé là, on recommence à faire des rangs tout entiers et on se met à crocheter normalement

(cliquez pour agrandir)
Continuez jusqu'à ce que votre ouvrage mesuré sur le côté et non au centre fasse la longueur qui correspond à celle allant de votre épaule à la commissure de votre aisselle (n'allez pas mesurer sous le bras, ça fausserait tout). Pour moi c'est 14cm, c'est à dire 15 rangs.


 On va alors commencer à augmenter pour former l'emmanchure.
Pour cela, il faut faire deux ou trois augmentations à chaque extrémité du rang, en crochetant trois ou quatre demi-brides dans la première et la dernière maille du rang jusqu'à avoir augmenté de cinq centimètres de chaque côté. Quatre demi-brides en une maille a cet avantage qu'on augmente plus rapidement et donc on a une emmanchure pas trop profonde, mais par contre la première maille est un peu trop tendue. Je pense qu'à mon prochain je ferai trois mailles en l'air pour la première demi-bride au lieu de deux.



Maintenant il faut commencer les devants. Il faudra faire des rangs raccourcis, mais très peu et juste du côté qui est à l'extérieur, du côté de l'emmanchure, pas du col. Le premier rang entier ne se fait que sur 7 cm (10 mailles pour moi), puis on fait les rangs raccourcis jusqu'à ce qu'on n'ait plus de mailles disponibles. On commence alors le premier rang entier.


Un petit aparté sur quelque chose qui me tient à coeur : le sens des rayures créées par les rangs de demi-brides. Comme on change de sens pour revenir au sens de départ tous les deux rangs, on n'a pas toujours le même côté des demi-brides face à nous comme ce serait le cas si on crochetait en rond. ça crée des lignes, une sur deux étant plus prononcée que l'autre. Quand on raccrochera le devant au dos, il faut donc que les demi-brides du rang de raccord aillent dans le sens qui alterne avec celles du rang précédent. Comme on aura le même nombre de rangs sur les devants et le dos quand on joindra, il faut donc que les rangs du devant soient dans le même sens que ceux du dos. Regardez ceci :

Les flèches rouges représentent le sens de crochetage du premier rang, que ce soit du dos ou du demi- devant. Pour le dos, on a commencé sur la chaînette de départ toute faite, donc du côté opposé au fil du début, et on a crocheté vers le fil de début. Quand on crochète le demi-devant sur l'autre face de la chaînette, pour garder la continuité il faut faire comme si on avait fait tourner la chaînette pour continuer à crocheter de l'autre côté de la chaînette, soit en partant du fil de départ et en s'éloignant. Il faut donc commencer le rang du côté le plus extérieur et aller vers l'intérieur. De même pour garder le même sens pour le second demi-devant, il faudra prolonger la flèche. Cette fois on commence à l'intérieur, du côté du col, et on va vers l'emmanchure.
De même, le problème de l'aspect du point se posera sur les manches car on fait la tête de manche en va et vient (d'où effet de reliefs de lignes) puis en rond (aspect plus lisse). Il faudra donc, quand on crochètera en rond, tourner le travail à chaque tour comme si on crochetait en va-et-vient, et ce même si on est en rond.

Et c'est maintenant qu'il faut se souvenir du nombre de mailles de la largeur du dos. 44 mailles pour moi. Si j'ôte de ce nombre les dix mailles de chaque demi-devant, cela laisse 24 mailles pour la largeur de l'encolure. Pour rejoindre les deux devants en une encolure V, il faudra donc augmenter de 24/2=12 mailles de chaque côté pour se retrouver au mileu. Pour ce qui est de la profondeur du V, on prend la profondeur qu'on a atteinte pour arriver aux dessous de bras (en comptant à la fois les rangs droits jusqu'à la commissure des aisselles et les rangs où on a augmenté pour l'emmanchure), soit 18 rangs pour moi, plus environ un quart, soit 18/4 = 4.5. Mieux vaut arrondir à 4 qu'à 5, le décolleté commencerait alors à être vraiment très profond. Il faudra donc que je fasse mes 12 augmentations sur une profondeur de 18+4=22 rangs (à compter sur le bord extérieur du demi devant, du côté de l'emmanchure, car les rangs raccourcis font qu'on a plus de rangs du côté de l'encolure). Pour simplifier et ne pas augmenter trop près du cou, je vais faire dix rangs droits puis douze rangs où j'augmente toujours de une demi-bride à chaque rang du côté de l'encolure. Attention, l'encolure est plus profonde que l'emmanchure, il faudra donc penser à faire les augmentations pour l'emmanchure dès qu'on arrive à la bonne longueur (16ème rang pour moi).




Arrivée au 18ème rang, je suis coincée, j'arrive au bout des rangs d'augmentations pour les emmanchures. Il faut donc que je joigne sous les bras avec un reste de fil avant de continuer (on ne peut pas les rajouter en faisant une chaînette après avoir commencé à crocheter le 19ème rang, car la chaînette serait tout en haut des demi-brides au lieu d'au pied des demi brides, ce qui rajouterait une profondeur non voulue à l'emmanchure). Mesurez votre tour de buste immédiatement sous les bras, et non au point le plus fort du buste. Pour moi c'est 108 cm, soit 54 devant et 54 derrière. Deux choix se posent à moi : si je veux un gilet serré, je compte les cinq centimètres des augmentations des emmanchures de chaque côté. On a donc un dos (ou un devant entier) qui fait chez moi 40cm+5+5 = 50cm. Il faudra donc rajouter 4 cm de chaînette sous les bras pour obtenir 54 cm. Deuxième option, celle que j'ai prise, et celle que je vous conseille car 1. pour un gilet il faut de l'aisance et 2. comme on fait au jugé, il y a de gros risques de se planter et faire trop étroit si on compte tout juste : on considère que les 5 cm de chaque côté ajouteront de l'aisance au vêtement et on ne les compte pas, on reste sur le chiffre de 40cm du dos. Il faut alors rajouter 14cm sous chaque bras pour obtenir les 54cm. Dans tous les cas, vérifiez que vous avez assez d'aisance pour passer les bras confortablement et si ce n'est pas le cas, rajoutez la longueur nécessaire. Une fois les chaînettes sous les bras rajoutées, on peut commencer le 19ème rang. Attention, si vous pensez faire des diminutions et augmentations pour la taille et les hanches, celles ci seront faites sur les côtés. Il faut donc dès maintenant marquer le centre de la chaînette sous les bras, et repositionner le marqueur à chaque rang (et de même on peut laisser un autre marqueur à demeure sur la chaînette, pour marquer l'endroit où sera la "couture" de la manche plus tard, mais je ne le fais jamais car ça fait quand même une abondance de marqueurs, et ce point est facile à compter sur la chaînette quand on en a besoin. Cela dit, si vous n'êtes pas sûr de vous, ça peut vous être utile). Les modifications pour la taille (et les hanches, bien que je pense arrêter ce gilet à la taille, mais ça peut toujours servir pour un autre projet...) se feront de part et d'autre de ce marqueur. Pour ne pas compliquer je ne me suis pas préoccupée des diminutions pour la taille autrement que par placer les marqueurs avant le 23ème rang, car rappelez vous, j'avais calculé qu'il fallait 22 rang pour obtenir la profondeur du décolleté. De toutes façons, elles interviendront plus tard, autant ne pas se charger la tête avec ces calculs dès maintenant.

(notez les deux marqueurs sur les côtés; notez aussi la rosette de fil à l'intérieur du vêtement, au milieu du dos; c'est tout simplement pour marquer visuellement l'intérieur de l'ouvrage, que ce soit pendant la confection ou après pour le mettre. Ne riez pas, mais sans ça je passe des heures à me demander où est l'endroit et où est l'envers en m'habillant le matin; je mettrais bien une étiquette "fait main par Aurore" mais ça se voit au dehors et ça gratte...et puis ça ressemble trop aux us et coutumes du prêt à porter!)

Maintenant on abandonne le corps un moment pour faire les manches : en effet, une fois débarrassé des manches, on aura tout le fil restant disponible pour le corps et on pourra le faire aussi long qu'il est possible. Tandis que si on continuait le corps, il faudrait estimer au juger quand arrêter pour faire les manches, avec le risque d'avoir des restes de fil qui auraient pu être utilisés sur le corps ou pire, tomber en panne de fil en pleine manche.
On a donc l'emmanchure comme suit :

 (Notez encore le marqueur bleu au milieu)

Nous allons faire une tête de manche en rangs raccourcis qui se fait en va-vient, puis ensuite le corps de la manche se fera en rond. Ceci pour obtenir une manche montée au lieu d'une manche droite qui fait les épaules tombantes et a trop de tissu aux niveau des aisselles. Pour cela on va considérer la manche comme ceci :

(cliquez pour agrandir, c'est trop peu lisible en l'état...)
On va ne pas se préoccuper de la partie qui correspond à la chaînette ajoutée sous les bras (hachurée en vert). On mesure le pourtour de la manche qui reste, et on le divise en 6, en axant ces 6 parties à partir du haut de l'épaule, là où il y a la double chaînette de départ du dos. On commencera le premier rang raccourci un sixième avant ce point et on le finira un sixième après.

Ici on voit mon premier rang raccourci :
Il est commencé par une maille serrée puis on fait 2 demi-brides dans chaque rang de l'emmanchure, et on termine le rang par une maille serrée; on fait ensuite trois mailles coulées pour avancer un peu et pouvoir commencer le rang raccourci suivant, puis on tourne le travail et on commence le rang raccourci suivant, toujours par une maille serrée puis tout en demi brides. Arrivé à la fin du rang raccourci précédent, on crochète de nouveau sur l'emmanchure même, une demi-bride et une maille serrée. On fait alors trois mailles coulées, et ainsi de suite...on grignote ainsi progressivement de plus en plus sur l'emmanchure. On continue jusqu'à arriver à la partie de l'emmanchure où on avait commencé à augmenter :

Généralement je m'arrête là pour la tête de manche, mais si on a des épaules très importantes et suivant le rendu qu'on veut pour la manche il peut être important de continuer et de s'arrêter seulement quand on arrive à la chaînette sous les bras. Il faut essayer et prendre son parti.
Cassez alors le fil (le prochain rang sur la manche se commencera sous les bras de toutes façons) et faites vite l'autre tête de manche tant que tout est frais dans votre tête, afin d'avoir deux manches identiques.



La suite au prochain numéro ;)

mercredi 26 mars 2014

Truc tout pourri

Il commençait à faire nuit et je n'ai pas de flash sur mon téléphone :

Je pense utiliser le bout de châle aux crânes (voir billet précédent) comme échantillon et faire un top mais je suis nerveuse car il serait fait de bas en haut avec coutures et la dernière fois que j'ai utilisé cette technique c'était un désastre.

Truc crâneur...

En cours : Kopf-Tuch en Gima 8.5 d'Ito, crochet 2mm

dimanche 23 mars 2014

Truc à traine qui a trainé...

...mais qui est enfin fini :)
Et une rareté : je souris sur une photo :D



Edit pour Hibiscus :) Ne faites pas attention à ma tête :P



jeudi 13 mars 2014

Truc broché, 3ème :)

Pour les dames de l'atelier dessin du CMP :)

Edit du 14/03/2014 : et une fournée pleine d'erreurs, j'étais pas réveillée :

mercredi 12 mars 2014

samedi 8 mars 2014

Truc en cours

Mon projet pour les Paralenics Games est de faire des broches. En voici une  faite à main levée sur laquelle il faut juste rentrer les fils.

Je ne suis pas sûre de savoir la refaire